Symbol – Hitoshi Matsumoto - 2009

Symbol – Hitoshi Matsumoto

Deuxième film du réalisateur Hitoshi Matsumoto après Big Man Japan, ce Symbol est un film particulier… A l’image du reste de sa filmographie qui comprend également le loufoque Saya Zamurai et le perturbant R100.

Derrière un pitch abscons (un homme appuie sur des zizis pour faire apparaître des objets), Hitoshi Matsumoto nous ponds ce qui est peut-être son meilleur film. Déjà, malgré son synopsis, le film arrive à être prenant en montrant de façon plutôt réaliste comment un homme captif essaie de s’évader d’un lieu très étrange. Le film est également parsemé de gags bienvenus et la deuxième trame mexicaine permet de maintenir l’intérêt jusqu’au bout. Le réalisateur entretien très bien le suspens tout du long et l’on a qu’une envie : savoir ce qui se cache derrière tout ça.

Comme à son habitude et comme le nom du film l’indique, Matsumoto cache derrière toutes ces bizarreries une critique acerbe de la société. Le métrage entier est un symbole de l’emprisonnement de l’homme par la société de consommation. Le final ouvre sur plusieurs interprétations et se raccorde parfaitement avec le titre et le reste du film.

Vraiment, si vous n’avez pas encore regardé de films de Hitoshi Matsumoto je vous encourage à le faire. Son cinéma est rempli d’idées et particulier, mais surtout il crée un univers bien personnel. Sa filmographie contient pour l’instant quatre films… quatre chefs d’œuvres de surréalisme !

Publicités