Lonesome Shack – More Primitive

Un adage perso : quand ça parait chez Alive Records, ça mérite d’être écouté. Et je me le suis appliqué pour découvrir More Primitive, album de Lonesome Shack, du western-blues tout en en picking et en boogies rythmés.

Est-ce que c’est novateur ? Pas vraiment, c’est même l’inverse, More Primitive se voulant roots. Mais c’est de la très bonne came pour les accros du blues. Avec un son excellent, brut et accrocheur, parasité, le trio plonge tout de suite son auditeur dans le midwest et produit quelques très bons blues poussiéreux (Old Dream, Wrecks…) mâtinés de folk américain. On pense à Junior Kimbrough voire à John Lee Hooker. D’autres morceaux (Head Holes) ont une influence plus country. On voyage dans les grandes plaines.

lonesomeShack_moreprimitiveJ’ai bien aimé l’aspect posé et mûri, élégant, de leur album. Le propos n’est pas de se faire repérer en faisant le plus de bruit possible. On les imagine posés devant une vieille cabane (sirotant un whisky ?) et jouant tranquillement un peu de blues, en répétant les mêmes lignes minimalistes jusqu’à ce que la musique devienne quelque peu hantée ou hypnotique.

More Primitive est cependant d’une qualité inégale et on passe rapidement sur quelques morceaux sans y voir beaucoup d’intérêt. Mais dans le tas, il y a aussi des beaux moments qu’on prolonge en repassant plusieurs fois la piste dans la platine (pour ma part Old Dream, qui m’évoque aussi le travail de Daniel Norgren sur Buck). Ces petits moment magiques que le blues nous apporte parfois.

Lonesome Shack – More Primitive
Alive Naturalsound Records, 2014
https://lonesomeshack.bandcamp.com
Dans le même genre : Junior Kimbrough

Publicités