Desert Mountain Tribe – Either That or The Moon

234140_Vinyl.inddDu très très lourd, les enfants. Propulseurs direction la Lune. Ca faisait longtemps que je n’avais pas été soufflé comme ça par le premier disque d’un groupe. Il y a absolument tout ce qu’on peut attendre d’un album de rock psyché :
– Une guitare au son hallucinant, spatial, profond qui te transporte immédiatement
– Une basse groovie, simple et efficace
– Une batterie aux rythmes hallucinés
– Un chant génial, brutal et torturé ou clair et limpide quand il le faut.

Toutes les cases sont cochées. Je dois dire que la première chose qui m’a scotché en les voyant en concert (à l’Alimentation générale en 2016, au Supersonic en 2017) c’était de découvrir qu’ils n’étaient que 3. Le son est si épais, touffu, on penserait qu’ils sont bien plus.

C’est presque un concept-album, toutes les pistes s’enchaînent avec une sorte de continuité, comme un voyage. Un seul regret, que les morceaux ne s’étalent pas davantage. On aurait envie qu’ils se prolongent à coup de reverb et d’echo, qu’ils continuent indéfiniment, à la façon des Cosmic Dead.

A part ça, que dire de plus ? C’est captivant, intense, rock’n’roll et c’est sympa en live.

Allez, photo perso (parce que Robert Gil ne les a pas encore photographiés… et parce que je suis un peu une groupie quand même) :
dmt live

Desert Mountain Tribe – Either That or The Moon
Metropolis Records, Membran, 2016
http://www.desertmountaintribe.com/
Dans le même genre : The Black Angels

Publicités