Starcrash : Le choc des étoiles – Luigi Cozzi

Seigneur des Mondes Obscurs, le comte Zarth Arn rêve de conquérir toutes les galaxies et de s’emparer du pouvoir de l’empereur des Etoiles. C’est sans compter sur deux intrépides aventuriers de l’espace : Stella Star, une pilote hors-norme, et Akton, doué de pouvoirs mentaux stupéfiants…

Nous avons là un des meilleurs nanars space-opéra, ni plus, ni moins. Au niveau de l’histoire c’est très classique et ça pompe Star Wars sans vergogne : des contrebandiers en fuite dans l’espace se retrouvent mêlés à une lutte entre un tyran galactique et la résistance où interviennent des robots et un personnage aux pouvoirs mystérieux… Visuellement c’est à peu près la même chose, il suffit de regarder le look du robot et du sabre laser pour s’en convaincre…

starcrash
Euh… Fais gaffe ou je sors mon mister freeze !

Oui, mais si l’on prend le film pour ce qu’il est, c’est-à-dire une copie pas cher, un Star Wars du pauvre, il recèle plein de bonnes choses, jusqu’à en devenir une petite pépite cinématographique. Déjà comme dans tout bon nanar, certains passages sont tellement ridicules qu’on reste ébahi devant l’écran. Tel que la scène où l’on envahit le vaisseau des méchants à coup de vaisseaux-missiles en papier mâché et qu’étrangement casser des fenêtres ne cause aucun effet (alors qu’on est dans l’espace quand même…).

D’autre part, le film développe une esthétique personnelle, l’équipe faisant preuve d’une science du bricolage assez ahurissante. Le carton n’a jamais été aussi bien utilisé que dans Starcrash ! Cela donne au film un côté Flash Gordon encore plus prononcé que chez Lucas, avec un petit clin d’œil à Harryhausen pour l’animation des robots.

 

starcrash008od3
George Lucas lui-même s’inspirera du film pour la suite de sa trilogie. Comment ne pas reconnaître ici le Comte Dooku ?

Au niveau des personnages on est bien gâté : Caroline Munro assure une prestation d’actrice à la hauteur de son costume et le jeu de David Hasselhoff est à l’égal de sa coupe de cheveux… rien que pour eux le film mérite d’être vu ! Mais n’oublions pas le robot-Darkvador qui a sûrement le meilleur rôle du film : suivre Caroline Munro partout et de près.

En bref, s’il faut adopter un certain état d’esprit pour apprécier Starcrash à sa juste mesure, ce qui est sûr c’est qu’il reste bien supérieur à la nouvelle trilogie Star Wars aka Mickey dans L’Espace. Et oui, eux, ils ont oublié de faire appel à Caroline Muro !

star-crash-caroline-munro-2
Quand rien ne va plus dans la Galaxy, seules trois choses peuvent tout sauver : Caroline Munro, David Hasselhoff et une bonne dose de carton !

Réalisation : Luigi Cozzi
Scénario : Luigi Cozzi
Production : Nat Wachsberger et Patrick Wachsberger
Musique : John Barry
Titre original : Scontri stellari oltre la terza dimensione
Titre français : Le choc des étoiles
Titre alternatifs : Stella Starr, The Adventures of Stella Starr
Durée : 1h32
Sortie : 1978

Caroline Munro : Stella Star
Marjoe Gortner : Akton
Hamilton Camp : Elle
David Hasselhoff : Simon
Christopher Plummer : The Emperor
Joe Spinell : Count Zarth
Robert Tessier : Thor
Nadia Cassini : Corelia

6534f40c-80dc-457f-b5b5-78313d149381

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s