Battleship Island - Ryoo Seung-wan

Battleship Island – Ryoo Seung-wan

Difficile sujet que celui de l’histoire du Japon pendant la 2e guerre mondiale. D’un côté les Japonais ignorent totalement leur passé et beaucoup restent persuadés que ce sont les Etats-Unis qui les ont agressés. De l’autre côté, les Coréens dépeignent le Japonais en bête infernale qui ferait passer les Nazis pour un tendre peuple. Battleship Island (2018), réalisé par Ryoo Seung-wan, en fait partie.

Le film est basé sur une histoire véridique – bien que méconnue. Pendant la guerre, les Japonais ont envoyé des centaines de Coréens au fond des mines de charbon sur l’île-prison de Hashima. Les hommes et les garçons furent contraints au travail forcé, les filles utilisées comme « femmes de réconfort », le tout avec le lot de barbarie qu’on imagine bien.

battleship-island

Le sujet est passionnant. On se laisse emporter par l’intrigue qui nous est parfaitement inconnue et par un excellent jeu d’acteur. Les premiers personnages auxquels nous sommes confrontés (le père et sa fille) sont crédibles et enthousiasmants.

Au début, on pense assister à une sorte de film historique et sans qu’on s’en rende compte, on bascule dans le grand spectacle à mi-chemin entre le film de guerre dans la plus pure tradition américaine et les tréfonds d’un roman d’espionnage sauce british. Les scènes sont spectaculaires et parfaitement réalisées. Le scénario organise avec maîtrise une montée en puissance assez hallucinante. La musique, omniprésente, contribue grandement à l’ambiance.

Le film demeure très premier degré et cliché mais si bien réalisé que ça n’en devient jamais ridicule. Même la fin épique – et quasiment surréaliste – passe assez bien.  Battleship Island renoue avec l’essence même du blockbuster. Ryoo Seung-wan redonne du souffle et de l’efficacité à un genre qui s’est gravement essoufflé outre atlantique.

Honnêtement, on lui confierait bien le prochain Star Wars.

Alors pour la vérité historique, on repassera. Mais dans la catégorie « grand divertissement » Battleship Island vole assez haut.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s