GNOD - Espace B - Chapel Perilous

GNOD + Psyence + Insect Ark @ Espace B (12/05/18)

Ce samedi 12 mai l’Espace B accueillait la quinzième soirée Cosmic Rodéo avec un beau programme : GNOD, Psyence et Insect Ark.

Insect Ark - Espace B - Marrow Hymns

Le duo féminin Insect Ark est chargé d’ouvrir les hostilités. Il s’agissait à la base du projet solo de la multi-instrumentiste Dana Schechter rejoint à la batterie par Ashley Spungin en 2015. Au programme un métal oscillant entre doom et ambient. L’une de leur particularité étant la présence d’une steel guitar. Plutôt convainquant lorsqu’elles s’énervent leur set nous donne envie de nous replonger dans leur dernier album, Marrow Hymns, paru en février dernier.

Psyence - Espace B - A New Dawn

C’est les anglais de Psyence qui prennent ensuite la relève. Leurs morceaux psyché-pop, bien que déjà entendu mille fois, sont assez bien exécutés pour emporter le public. À ceux qui ne sont pas saoulés par le psyché qui tourne en boucle, on conseille donc l’écoute de leur nouvel EP, A New Dawn. Surtout, leur set offre une touche de légèreté bienvenue avant l’arrivée du mastodonte…

GNOD - Espace B - Chapel Perilous

GNOD, le collectif anglais capable de jouer aussi bien du space rock aux côtés de White Hills que de l’indus filtrant vers le free jazz. Les membres du groupe vont et viennent selon les disques et les tournées, si bien qu’il était difficile de savoir à quoi s’attendre pour ce concert. Les joyeux barjos nous avaient pourtant donnés un aperçu de ce qui nous attendait en lâchant Chapel Perilous le 4 mai. C’est d’ailleurs le premier morceau de ce nouvel album « Donovan’s Daughter » qui ouvre leur concert.

Une entrée en matière qui donnera le ton pour la suite. Le groupe pioche dans les morceaux les plus heavy de ses derniers albums. On aura donc le droit à « Uncle Frank Says Turn It Down » toujours sur Chapel Perilous. Deux batteries, une basse, deux guitares et un chanteur énervé avec un objectif : prendre un riff lourd, le jouer le plus fort et aussi longtemps que possible. Un parti pris qui laissera une partie des spectateurs sur le banc de touche. Tant pis pour eux ! Les autres auront pu voyager dans le futur guidé par les danses du bassiste possédé par le diable. Un voyage par toujours facile, mais qui vaut clairement le coup. En sortant de là une seule question : à quand la prochaine ?

Pour se remettre de nos émotions on ne loupera pas la prochaine session Cosmic Rodéo offerte par Hidden Frequencies. Ça sera le samedi 19 mai à l’Espace B avec les japonais de Minami Deutsch.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s